Malheurs et sourires …

Malheurs d’un jour et sourirs de toujours…

Mon âme pleure, et mon visage sourit, mes lévres tracent un sourir « normal » que tout le monde voit en moi, sans complexe je souris aux regards des gens, ceux que j’aime, ceux que j’aime pas, ceux qui m’aiment et ceux qui m’aiment pas, histoire de sourire, hypocrite peut être, mais qui sort tout seul, j’évite de plus en plus les gens, je pars à  la recherche d’inconnus, amis virtuels que je cherche à  rencontrer, pourquoi? pour aller les éviter aprés? peut être oui! peut être non!

Amis boudeurs, amies boudeuses, j’ai pas besoin de vous, ni de vos visages pleins de mensonges, aimez moi comme je suis, laissez vos préjugés derrière votre transpuz Ah! j’ai compris, vous cherchez quelque chose, ou bien vous m’aimez en prévision de vouloir quelque chose que je posséde, Amour préventif, ca marche bien le truc de préventif depuis la guerre en Iirak.

Je suis là , en train de vivre ma putain de double vie, ma première vie officielle en tant que (…) borné, encadré, suivi, stéréotypé, pourri entre les pourris et les mauvais exemples pour ma future progéniture, et la seconde de webdesigner épanoui décontracté qui fais le tour des villes à  la recherche de connaissances et d’amis du métier, et qui fait en sorte de pratiquer des activités secondaires en marges de ses deux « vies ».

Au bout d’un moment j’en ai marre, vraiment marre de vivre un tel calvaire, être bon sur deux flancs, j’y suis arrivé, mais j’y est laissé une partie de moi, j’ai perdu l’ami qui etait en moi, je peux être tout, sauf un ami régulier, mes indisponibilités répétées poussent ems amis a me bouder, boudez moi! j’ai pas besoin de vous! oui je suis comme ca, qui veut marhba, qui veut pas qu’il aille à  sidi bouzid voir si j’y suis.

Avez vous compris quelque chose? Moi non plus.

A la prochaine …