Quand le soleil devient froid…

Le titre est inspiré d’une chanson de MC Solaar, mais l’histoire n’est pas du tout la même…

Les larmes de ma soeur m’interpellent, elle ne sort pas, peut être je l’étouffe avec moi au bureau dans des journées si ensoleillées à  son age elle doit se marrer, sortir avec ses ami(e)s, voyager, faire la fête? oui je suis d’accord, je suis un mauvais frère, ou au moins un mauvais exemple de frére à  suivre, mais c’est son stage, et elle a de la chance de le passer avec moi, chez elle comme je lui dis toujours, en en parlant avec elle, je vois combien cet été est froid, sans goût et sans valeur, les raisons trop de monde dirais je, adieu El Jadida o๠l’on peut contempler chaque recoin avec beaucoup de plaisir et en prenant tout notre temps de le faire, ce mois d’Août, pas moyen de sortir, trop de têtes, trop de « brahech », trop de marcheurs, trop de véhicules, y en a marre… et quand je raconte à  quelqu’un, il me dit que sur tout le Maroc c’est pareil, awwah! on est en surpopulation? heureusement que les « marocains du monde » sont éparpillés sur toute la terre sinon on aurait pu avoir un Maroc à  deux étages.

Comme dans la chanson de Claude MC :

Adam, Eve, le serpent monétaire est là  Il rampe là  quand le soleil devient froid