TechCamp Morocco … la belle expérience

Bonjour mes amis, le week end dernier se terminait mon expérience avec le TecChamp Caravan à la ville de Safi, ce week end sera l’occasion de clore cette belle aventure à la ville de Sidi Ifni, malheureusement je ne serais pas de la partie, je souhaite donc un très instructif week end aux trainers et participant qui viendront de plus ville de notre Sahara. Ayant participé en tant que Trainer dans deux villes sur quatre (Safi et Khénifra), je me permet de partager avec vous cette petite réflexion autour de cet événement.

Le TechCamp se divise en deux parties essentielles : les ateliers de formation, et les ateliers thématiques. J’avais partagé les vidéos des cinq ateliers de formation animés par mois même et les autres trainers à la ville de Khénifra, en les visionnant, vous vous rendrez compte de la nature des ateliers et de l’esprit même du TechCamp, basé sur l’échange et la complémentarité entre l’émetteur et le récepteur, tout en respectant l’esprit barcamp où il n’y a pas de distinction entre celui qui forme et celui qui reçoit l’information, le formateur ou trainer est là pour partager son expérience, aiguiller, guider et corriger des notions déjà acquise chez les participants. le second volet, qui est à mon sens aussi important que le premier, vise à trouver ensemble une problématique spécifique chez une ou plusieurs associations participantes, et d’en trouver une solution basée sur la technologie; Dans mon cas, j’ai eu à résoudre avec les participants de khénifra la problématique de communication et d’échange d’idée et de compétences entre les associations, à Safi par contre, on a eu à résoudre la problématique de qualification et classification de compétences et associatives chez les associations et acteurs associatifs à l’aide d’un indice basé sur la productivité des personnes, des indicateurs liés aux associations et activités organisées. Nous en sommes avec des solutions réalisables, certainement non réalisées durant les ateliers, mais dont la réflexion est très aboutie.

J’espère de tout mon cœur que le travail de formation que nous avons effectué aura ouvert les yeux à ces acteurs qui font un travail formidable au sein de leurs associations.  J’espère aussi que cette caravane du savoir organisé par l’ambassade américaine servira aussi de modèle à des initiatives qui verront peut être le jour par la suite.