Tir à la corde entre IAM et INWI sur le marché de l’ADSL

tir-a-la-corde

Quand on recherche « Tir à la corde » sur wikipedia, on se retrouve avec la définition suivante: « Le tir à la corde ou lutte à la corde ou souque à la corde est un sport qui oppose deux équipes dans une épreuve de force », et c’est exactement là où l’on se retrouve actuellement au sujet du lancement de l’ADSL par INWI. Alors qu’on s’attendait tous à voir une seconde offre ADSL en fin 2013, on nous annonce un report de lancement pour une date non déterminée, voire une renonciation à lancer une nouvelle offre ADSL sur le marché marocain.

Le 19/12/2013, Mr Rachid Sefrioui, directeur Réglementation d’INWI, dément dans une sortie sur l’économiste,  les rumeurs qui circulent portant sur la renonciation de lancement de l’ADSL par cette dernière, et nous informe que le vrai problème réside dans le non-respect de l’opérateur historique (en l’occurrence Maroc Telecom) des règles du fameux « dégroupage », ce dégroupage qui permettra à un second, voire Troisième opérateur d’utiliser les mêmes répartiteurs que l’opérateur historique, moyennement une location récurrente. Mr Sefrioui dénonce le fait que de nouveaux répartiteurs ont été installés sans en aviser l’ANRT ou le nouvel opérateur en cours de lancement de son offre, fauchant tous les calculs effectués sur d’anciennes bases, dorénavant devenus obsolètes.

Côté Maroc Telecom, on dément toute situation de blocage, et du côté de l’ANRT on apprends via Hespress.com son souhait d’en finir avec ce monopole, afin de permettre à tous les opérateurs, de lancer une offre ADSL au profit des marocains. Un nouveau texte de loi est en attente d’approbation (et application), qui permettra de mieux réguler cette situation. Un feuilleton qui finira bien par apporter un plus à nos compatriotes dans une ère où la 4G est de plus en plus attendue.

Pour mieux comprendre le dégroupage, je vous invite à visualiser la vidéo ci-dessous, et de lire l’excellent article de TheNexties.com sur le dégroupage et la concurrence entre opérateurs Telecom au Maroc.