Un Ramadan Jdidi…

Un billet ramadanesque…

Ca y est, on est dedans, comme à  chaque année lunaire, Ramadan, l’invité attendu par les uns et craint par d’autres, l’occasion de faire un remue-méninges et penser à  soi, à  ses péchés et voir la vie d’un autre oeil, occasion de se tourner vers dieu, un mois dans l’année de façon intensive, occasion de voir les bars fermés et nos soeurs bien habillées (même si ce n’est pas toujours le cas), occasion aussi de se remettre en cause et penser à  ce côté santé puisque l’on perds nos habitudes alimentaire et que parfois on en prends des mauvaises on mangeant n’importe quand et n’importe comment, sellou, chebbakiya, mkharrka et j’en passe, notre cuisine marocaine malheureusement trop riche, ne nous laisse pas le choix devant tant de délices.

Toute chose a un début, et le début du ramadan est un début pas comme les autres, super marchés grouillants de compatriotes, ne ménageant aucun effort à  emporter tout ce qui se peut se loger dans un caddie, Hammams publics en manque de place, mosquées débordantes de croyants, et un prix de l’alimentaire qui tout à  coup change de vitesse de progression pour aller heurter la sensibilité des portefeuilles moins remplis. Les moeurs elles c’est toute une autre histoire.

Durant notre mois sacré, ex fumeurs et ex buveurs se voient privés de la liqueur de joie et de la fumée qui calme le jeu, quelques uns en profitent au max avant le coup de canon de la veille du ramadan, pour aller faire le stock de l’aprés Ramadan, Oui ca existe je vous en assure!!! au grand boulevard mohamed VI (choufouni pour les intimes) on se rappelle un peu l’ambiance festive de l’été d’El jadida, avec moins de plaque jaunes bien sur, mais le meme vestimentaire et la meme quantité d’homo sapiens, quelques cafés se transforment en des boites-chaabi-à -volonté ou côte-à -côte, males et femelles entre-autres dansent, chantent et répétent aprés la star de la soirée, l’hyme de bienvenue à  ce mois « sacré ». Ces gens profitent de ce mois pour finir ce que l’été a débuté, en attendant deux ou trois ans, le ramadan sera justement en plein été, la on verra bien ce qui se produira…

Merci…